Témoignez pour casser le mythe de la mère parfaite !

MereParfaiteMenteuse.jpg

Tout est dans l'image...

La mère parfaite n'existe pas.

Il n'y a que des mères normales. Des êtres humains avec des faiblesses, des défauts, des craquages.

 

Alors je vous invite à me livrer vos témoignages, que je centraliserai ici sous forme de lien vers vos sites (ou vers un article hébergé ici si vous n'avez pas de site), regroupés par thème autant que possible.

 

Venez nous dire ce qu'est vraiment le quotidien des mamans !

 

Il ne s'agit pas de dire l'inverse, qu'être mère c'est abominable et qu'on regrette atrocement. Juste de casser autant que possible ce mythe qui veut qu'une femme qui devient mère est épanouie, parfaitement heureuse, a toujours les bonnes réactions au bon moment, une maison nickel, des enfants qui ne lui fichent jamais la honte, qui disent toujours bonjour-au revoir-merci, des chaussettes propres et repassées.

 

A vos claviers !!

 

Signalez-moi vos articles, passés, présents, et futurs dans les commentaires de cet article : Appel à témoins : casser le mythe de la mère parfaite , via le formulaire de contact, ou encore par mail à vaallos.encore1blog@gmail.com.

 

L'image est libre de droit et a été créée par Kaetline du blog Autour de Notre Petit Bout.

 

 

Mythe 1 : la maison nickel

 

Chez la mère parfaite, il y un plat qui mijote sur la gazinière, une belle tarte craquante au four, le linge est propre, repassé et rangé, le sol est impeccable, le congélateur dégivré, les DVDs classés par ordre alphabétique.

 

Et chez les vraies mamans, ça se passe comment ?

 

Kaetline du blog Autour de Notre Petit Bout propose une réponse au travers d'une citation.

 

 

Mythe 2 : la mère épanouie

 

Chez la mère parfaite, on répond à tous les besoins de ses enfants, on répond à toutes leurs questions (et on a toujours la réponse appropriée sur les lèvres), on est maquillée bien coiffée bien habillée. On ne s'en veut jamais, on ne craque jamais, puisqu'on fait tout bien ! On sait identifier et calmer tous les pleurs. On passe de merveilleuses journées en compagnie de cet être qu'on aime si fort et qui à lui seul remplit notre vie de bonheur, car avoir un bébé, c'est "que du bonheur" !

 

Et chez les vraies maman, ça se passe comment ?

 

Une maman créative nous parle de l'invité indésirable de toutes les mamans : la culpabilité, de ses craquages quand son enfant pleure, de la pression que nous avons sur les épaules de toujours devoir bien faire, d'arriver à concilier, avec le sourire, vie de mère, vie de femme, vie de couple.

 

Nathalie nous parle ici de ces moments où se sent tellement, tellement seule face à notre enfant, et face à la pression de la mère épanouie, et où on rêve de reprendre, ne serait-ce que pour un temps, son ancienne vie.

 

Je t'avoue ce qu'il m'est arrivé de penser les premières semaines, "c'est que du bonheur", ouais...

 

 

Mythe 3 : suivre les règles

 

La mère parfaite suit toutes les recommandations à la lettre. Elle dégaine sa lingette (alors selon les critères, surtout une lavable, ou surtout une jetable) en toute circonstance. Elle subit les nuits interrompu avec un calme olympien (et elle a même pas de cernes, trop forte !).

 

Et chez les vraies mamans, ça se passe comment ?

 

Mowgouaille vous explique !

 

 

Mythe 4 : la patience

 

La mère parfaite est douée d'une patience absolument infinie. Elle supporte d'être interrompue dans ses conversations. Elle supporte de se faire vomir dessus. Elle nettoie de la crotte avec le sourire. Elle n'est jamais fatiguée, elle ne craque jamais. Elle bondit chaque nuit comme un ressort pour répondre aux pleurs de son enfant. Et elle a même pas de cernes.

 

Et chez les vraies mamans, ça se passe comment ?

 

Viens chez moi pendant une crise de pleurs

Je ne me lève pas la nuit.

 

 

Mythe 5 : réussir à tout gérer

 

La mère parfaite gère son enfant, mais elle est aussi une épouse attentive, une amie disponible, elle monte en grade et est membre de deux-trois associations caritatives pour occuper ses heures perdues. (La nuit donc... Hum je m'égare.)

 

Et chez les vraies mamans, ça se passe comment ?

 

On essaie. De toutes nos forces. Seulement, comme nous sommes simplement humaines, nos forces ne sont pas infinies. Kaetline a donc ajouté quelques mots à sa liste d'obligations de maman, quelques mots pour se libérer.

 

 

Mythe 6 : le mythe de la contradiction

 

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais la mère parfaite est censée résoudre des dilemnes assez... insolubles en fait. C'est-à-dire que ses enfants doivent être très bien élevés, MAIS qu'elle ne doit pas être autoritaire avec eux. Il n'y a pas encore si longtemps j'ai lu un roman où la mère se "débarassait" prestement de son enfant de 6 ans en l'envoyant faire ses devoirs, puis se préparer à aller au lit, pendant qu'elle papotait avec un monsieur. Et l'enfant a tout fait sans rechigner.

 

Autant te dire que forcément, chez les vraies maman, c'est pas possible.

 

Chez Tournicoti-tournicoton figure-toi qu'on est trop sévères. Oh pas parce qu'on y va à coup de martinet. Non. Pask'on ne regarde pas assez la télé à 3 ans. Quand la plupart des mères se trouvent indignes de mettre leurs enfants devant la télé pour avoir quelques moments de tranquillité, je me dis que je vais juste me museler pendant les 15 prochaines années et ne rien raconter à personne de ce que je ferai avec mon gamin ;P

 

 

Combo de mythes

 

D'un côté y'a LA mère parfaite. Un peu comme les super-attaques dans les jeux vidéos, elle combine tous les mythes à elle toute seule. C'est THE ONE. Celle qu'on a toutes (?) voulu devenir. Celle qui a accompli tout ce qu'on pensait être capital.

 

Et chez les vraies mamans, ça se passe comment ?

 

Ally02 met un bon coup de pied dans la fourmilière.

Et Sally la suit de près !