Les doutes ne prennent pas de vacances

Publié le par Vaallos

Pensine.jpg

En cette joyeuse période de vacances au ski, car il est bien connu que tout le monde il y va, y'en a une qui ne part pas en vacances, c'est ma tête.

 

J'aimerais bien lui offrir la pensine de Dumbledore pour y ranger ses questions mais y paraît que ça n'existe pas.

 

Diantre.

 

Ma tête se questionne, doute, remet en question. A l'approche de la formation Assistante Maternelle par exemple reviennent les questions du est-ce le bon choix, vais-je aimer ce métier, est-ce bien raisonnable, etc.

 

Parfois j'envie les fonceurs, les "je vais ce que je veux et je vous ennuie", les "si t'es pas content va voir ailleurs", les "je sais ce que je fais", les "tu verras c'est moi qui ai raison".

 

Il m'arrive même d'admirer ceux qui méprisent les autres, tellement ils sont sûrs d'être mieux.

 

Bouh.

 

Et puis ensuite je me rassure, je me dis que bon, à force de toujours tout remettre en question, on comprend, on trouve aussi des solutions, on se renseigne, on lit on se documente, on pose des questions, on apprend, et on trouve de nouvelles façons de faire.

Donc que finalement c'est pas si mal non plus.

 

Alors bon j'ai suffisamment râlé à dire que rien n'était tout blanc ni tout noir dans la vie. Y'a aussi des choses dont je suis sûre, et y'a des fonceurs qui se posent des questions.

 

Mais que veux-tu, il faut bien se rassurer un peu dans la vie.

 

Et puis de toute façon, tout ça, c'est la faute de Qui-Gon.

 

(L'image est tirée de cette page.)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

assmatcoco 24/02/2012 15:35

ici aussi beaucoup de doute depuis surtout un bon mois, mais plus d'ordre privé, on demenage ou pas, on divorce ou pas, on essaye encore ou pas, on stop ou pas....
si quelqu'un as un QCM pour savoir si on aime encore ou pas je suis preneuse

Vaallos 29/02/2012 16:59



Argl peut-être que plus le temps passe et plus c'est difficile de démêler les sentiments, amour, tendresse, habitude, ........


J'aurais tendance à dire que tant qu'il y a des doutes il vaut mieux ré-essayer, pour ne pas regretter ensuite, mais bon... Je ne suis pas une pro de la décision comme tu l'as constaté !!



kryal 21/02/2012 20:20

dit toi ça ne peut pas être pire qu'avant si tu vois ce que je veux dire

Vaallos 24/02/2012 15:30



Vu comme ça :D :D :D



Miss Tchoup 21/02/2012 18:07

Comme je te comprends !
J'ai aussi plaqué mon boulot d'ingénieur pour faire... ben en fait je sais pas exactement encore ! J'hésite, je doute, je prépare plusieurs trucs en même temps sans arriver vraiment à savoir quelle
voie sera la bonne. Un jour j'ai des convictions, le lendemain je remets tout en doute. C'est nerveusement épuisant.
Je pense que d'avoir mal vécu notre ancien métier entame beaucoup notre confiance en nous et ce n'est pas évident à regagner. Mais je crois qu'à un moment il faut se lancer et se dire que rien
n'est figé, on pourra encore changer si ça ne convient finalement pas... Le seul moyen de savoir avec certitude si quelque chose nous convient ou pas c'est d'essayer.
Je t'envoie des bises et plein de courage !

Vaallos 24/02/2012 15:30



Je suis très d'accord avec tout ça. Courage à toi aussi, on va y arriver ^^



Marie 21/02/2012 14:22

Ca gamberge pas mal chez moi aussi ;-)

Tiens, pour te changer les idées, un petit tag pour toi (enfin pas si petit) http://troisendeux.blogspot.com/2012/02/tag-moi-moi-moi.html

Vaallos 24/02/2012 15:29



C'est noté je le fais sans faute !



Aggie 20/02/2012 12:48

Moi je suis l'adepte du plan B. Toujours une solution de secours, parfois complètement bancale mais qu'importe!, pour me rassurer.

Sinon si toutes ces questions m'assaillent quand l'échéance est proche, je ne réfléchis plus, j'inspire un bon coup et j'y vais, comme si j'étais en apnée. En me disant que je réfléchirai après.

Vaallos 24/02/2012 15:28



La lobotomisation volontaire :D J'essaye mais ça serait quand même bien plus simple avec une pensine ;)