Etre à la maison : le revers de la médaille

Publié le par Vaallos

lune

Il y a quelques temps je me posais cette question Femme au foyer, un vrai rôle ? et je vous disais comme j'appréciais être à la maison. Ca n'a pas changé, mais j'ai quand même envie de vous parler des inconvénients, parce que je me dis qu'on doit toutes en ressentir quelques uns, et que ça ne fait pas de mal de les écrire.

 

Il y a des jours avec, et il y a des jours sans. Alors même si j'adore mon nouveau rôle, j'ai envie de vous parler de ces moments...

 

... Ces moments où je me rends compte que je n'ai rien à raconter à mon homme le soir, et où jeme sens comme une coquille vide et pas bien intéressante. 

 

... Ces moments où l'activité intellectuelle et les pauses avec les collègues du boulot me manquent.

 

... Ces moments où passé le "bonsoir, tu as passé une bonne journée ?" chacun vaque à ses occupations, et c'est le seul échange avec un adulte de la journée.

 

... Ces moments où le bilan de la journée se divise entre cris, pleurs, couches et vomi.

 

... Ces moments où je m'oublie, où je me sens comme une espèce de robot qui s'éveille au réveil de mon fils ou pour faire une tâche ménagère, pour me remettre en veille quand c'est terminé.

 

... Ces moments où je voudrais passer 24 heures sans que personne ne communique avec moi par hurlements.

 

... Ces moments où j'ai très envie d'être relayée mais où j'hésite à le demander à mon mari, parce que lui aussi, il a des journées difficiles.

 

Lorsque je travaillais et que je rêvais d'atteindre ce moment où je m'arrêterais pour élever notre (nos ?) enfant(s), j'avais la crainte de ne pas aimer cette vie. Mais malgré tout ça, plus le temps passe, et plus je m'y sens bien. Et pour que cela dure je compte bien ne pas me laisser abattre par les inconvénients, en accepter certains et lutter contre les autres.

 

Il y a donc plusieurs projets sur le tapis.

 

Des projets lecture : de la lecture détente pour s'évader, de la lecture réflexion (notamment les livres de Faber & Mazlish).

Des projets professionnels : celui de mon mari, mais aussi peut-être un à moi, en dehors de celui d'assistante maternelle.

Des projets divers comme un peu de cuisine par exemple, histoire d'enrichir le quotidien.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Vie de Vaallos

Commenter cet article

Daphné Dohne 05/02/2012 12:30

En fait si je te comprends bien c'est le manque d'activité intellectuelle qui te pèse le plus. Lorsque la vie tourne autour de bébé, du ménage et des repas, c'est très compréhensible... Mais
justement, cela te donne une super opportunité (Plus de temps que si tu ne travaillais) et tu devrais donc en profiter pour "travailler à un projet de vie". Tu aimes déjà la vie de blogueuse il me
semble :) , pourquoi ne pas en faire un vrai projet professionnel. Ou tout simplement une deuxième corde à ton arc ? Tu pourrais en profiter pour te former par exemple, ce qui te permettrait de
reprendre un travail, qui sait ? Dans une autre branche peut-être ?

Vaallos 07/02/2012 09:30



Merci pour ce message, oui c'est tout à fait ça :)


J'adore écrire, mais je ne m'attends pas à pouvoir en vivre un jour. Si je tente un jour ma chance, avec un livre ou autre, et que ça fonctionne ça sera super ! En attendant, j'essaie juste de
partager mon quotidien et mes petites réflexions et lectures...


Je suis actuellement en cours de reconversion, je passe d'ingénieur à assistante maternelle, j'atends la formation justement. J'ai l'intuition que c'est une voie qui me convient, mais ça risque
de ne pas trop répondre à mon besoin de nourriture intellectuelle :P Sauf si ensuite je m'en sers pour devenir encore autre chose dans le domaine de la petite enfance...


Alors j'essaie de lire, et de me décrocher un peu de l'ordi pour ça, et pour cuisiner, et sortir aussi, car on finit facilement enfermée...


Donc oui, j'essaie de "capitaliser" sur ce temps, bien que j'ai du mal au quotidien à me pousser aux fesses ^^"



Dreiss 03/02/2012 18:39

Comme je te comprends ! Et oui, pour pimenter le quotidien, je cuisine, j'expérimente de nouvelles recettes pour nous comme pour bonhomme ;) Mais il n'empêche que j'ai hâte de reprendre le boulot,
surtout que maintenant j'ai l'affectation que j'ai demandé :) Biz biz !

Vaallos 07/02/2012 09:27



Vivement le boulot alors !! En plus tu as l'air d'avoir trouvé une chouette nounou !



working-mum 03/02/2012 17:41

comme je te comprends!!

Vaallos 07/02/2012 09:26



En plus, tu as l'avantage du beau temps et des paysages, mais l'inconvénient de l'éloignement des tiens...



Babidji 03/02/2012 11:51

je t'admire car tous les inconvénients que tu cites au bout d'un moment je ne vois qu'eux et n'arrive plus à voir les avantages d'être à la maison ! c'est pour ça que j'aime bien ma vie de
saisonniere même si dans 5 mois je pleurerai de ne plus voir les filles ... une année coupée en deux avec les inconvénients et les avantages ! à chaque fin de période je suis heureuse d'entamer
l'autre ... c'est peut-être mon équilibre ! pendant les phases de "non-boulot" en fait on bosse quand même pr préparer les commandes et les nouvelles collections, s'occuper des clients en B to B
... bref ce n'est pas non plus le vide total ! et puis il y a nos blogs, ça ça fait trooooop du bien ! en ts les cas plein de réussite dans vos projets ! vive 2012 :-)

Vaallos 07/02/2012 09:24



Tu as une belle vie bien remplie, et je suis convaincue que ton épanouissement est bon pour toute ta famille. Dit comme ça tu sembles effectivement avoir trouvé un bon équilibre famille-travail,
peu commun, mais si ça vous convient alors c'est parfait !



LN 03/02/2012 10:54

Je comprends que ce soit pas évident tous les jours... L'éloignement géographique joue aussi sans doute, parce que si tu étais plus près, on pourrait peut-être se faire des dej ou aller boire des
verres le soir de temps en temps. En tout cas, quand tu te sens en mal de blablatage (quasi) adulte, n'hésite vraiment pas à me gtalker. Je réponds parfois qu'en pointillé, obligations pro oblige,
mais c'est toujours avec grand plaisir que je discute avec toi. :)

Après, il ne faut vraiment pas que cela t'affecte toi, et l'image que tu as de toi. Tu n'es pas une coquille vide, loin de là. Et je ne vois même pas comment tu pourrais le devenir. Ca me paraît
inconcevable. Comme tu l'as dit, tu fais plein de choses, tu as plein de projets. Moi je te trouve franchement super dynamique et productive !!! Le blog, les lectures, les Vendredi intellos ;
peut-être que dit comme ça, ça ne paraît pas grand' chose, mais je sais l'énergie que ça prend, et je trouve ça très impressionnant.

Après, tu l'as sans doute pas complètement oublié, mais quand on bosse aussi, on a parfois des jours où on rentre et on a juste rien à dire, envie de rien, et on se sent vide et crasseux parce que
notre journée a été d'une platitude à pleurer. Toutes les vies ont leurs bosses et leurs creux. Le tout est de choisir celle où se sent moins dans le creux... ;)

Et vraiment, n'hésite pas à venir parler quand ça va pas. :)

Vaallos 07/02/2012 09:23



Merci beaucoup !! C'est vrai que parfois je n'ose pas, par peur de n'avoir rien à dire... J'essaie de sortir de ça par la lecture, mais ce sont des lectures tournées enfance, du coup, ça me donne
de quoi penser au lieu de ruminer, mais pas tellement plus de conversation ^^"


Oh oui je me souviens des journées pourries... Et je préfère ne pas compter les soirées à pleurer dessus ^^" Cette nouvelle vie a beaucoup d'atouts, et j'essaie de me battre contre ses défauts...
en organisant des goûters ciné par exemple héhéhé


Merci encore pour ton long message, il m'a fait du bien :)