Et le deuxième, c'est pour quand ?

Publié le par Vaallos

7nains

Quand on me demande combien je veux d'enfants, je réponds "au moins un de plus". Quand je demande à mon mari combien il veut d'enfants, il répond "autant que tu voudras bien m'en donner".

 

On les imagine rapprochés pour des questions pratiques. Pour ne pas passer 15 ans dans les couches et en poussettes. Pour pouvoir faire des activités qui conviennent un peu à tout le monde. Pour le lien dans la fratrie, pour qu'ils puissent partager des choses. Parce qu'on ne rajeunit pas, qu'on s'y est mis tard, et que si on en veut plusieurs il faudrait pas trop traîner non plus.

 

Petit bonhomme a neuf mois, j'ai récupéré le plus gros de ma forme. Il y a des choses qui vont mieux qu'avant, comme l'énergie et le dos. Il y a des choses qui vont moins bien qu'avant, comme la peau et le périnée.

 

Reste des interrogations qui ne trouveront réponse qu'en se lançant, encore que... Et quand bien même on chasserait celles-ci, d'autres viendront, n'est-ce pas ?

 

Je pense au métier d'assistante maternelle. Ce n'est pas chic pour les parents qui vont me confier leur enfant. Pas chic pour eux d'imaginer un congé maternité avant les 1 an du contrat si tout fonctionne. Mais on ne va tout de même pas attendre trois ans ? Est-ce que je suis censée prendre ce problème comme étant le mien et non pas le leur ?

 

Et je pense beaucoup à petit bonhomme... J'ai tellement peur de lui faire du mal... J'ai peur de l'aimer moins que l'autre, j'ai peur de l'aimer plus que l'autre. Je sais que c'est irrationnel, parce que si nous avons plusieurs enfants, je les aimerai aussi fort mais simplement différemment. Je sais que j'avais peur de ça quand j'attendais petit bonhomme et que tout s'est balayé si vite à la naissance. Je sais... je sais... mais savoir et ressentir, c'est tellement différent...

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Vie de parents

Partager cet article

Commenter cet article

eliseestla 04/04/2012 10:58

Je comprend tout à fait tes questionnements, c'est vrai que ce n'est pas évident, on a un métier qui par définition nous pose des contraites pour pouvoir exercer tout en agrandissant notre propre
famille. J'ai connu le même cas de figure, agrée pour 2, et ma fille prenant une place jusqu'à ses 3 ans, si on "lançait" le 3ieme, je ne pouvais plus travailler... du coup nous avons attendu, et
attendons encore quelques mois, les 3 ans de ma deuz... mais à un moment, chéri était même prêt à attendre que la puce que j'accueille entre à l'école, parce que moralement pour le contrat, patati
patata... tu imagines ma déception... à force de négociations, on est parvenus à un accord: je vais essayer de m'arranger pour que le congé mat du 3ieme tombe pendant des vacances scolaires, plus
simple à gérer pour mes employeurs... mais souvent ca me pèse cette sorte de contrainte de ne pas pouvoir faire dans ma vie, ce qui me plait et quand je le souhaite...

Vaallos 05/04/2012 10:40



J'étais comme ton homme pour le premier bébé. J'ai repoussé repoussé pour le boulot. Et puis maintenant j'aurais aimé ne pas l'avoir fait. J'essaie de ne pas m'en vouloir, ça a fait partie de mes
apprentissages de la vie :P Mais finalement avec ces raisonnements il y a toujours quelque chose à attendre :/ Un autre job, une fin de période d'essai, des vacances, la guérison d'un parent etc
etc. Du coup je pense que cette fois-ci on va foncer et croiser les doigts pour obtenir une extension d'agrément. Ca me stresse, une partie de moi se dit qu'il faudrait attendre, une autre se dit
qu'on a déjà trop repoussé nos projets de vie. C'est pas simple... J'espère que vous avez trouvé un bon compromis et que ça va bien marcher comme ça :)



Mlle toutouille 31/03/2012 16:53

Je ne peux pas t'aider, je n;ai aps encore de bebe 1 , mais j'espere que tu auras l'illumination vite ;)

Vaallos 03/04/2012 10:18



Merci de ton petit mot, l'illumination est venue à force de discussions diverses, vers un on y va très bientôt, héhé ;)



Celine Walea 20/03/2012 15:47

C'est très mignon ce que dit ton mari. Mais tes questions sont légitimes. Après il faut suivre son désir profond non ?

Vaallos 03/04/2012 10:16



Je le crois, sinon on va vers les regrets... C'est juste plus facile de se le dire après coup que dans la spirale des événements :)



maman est occupée 19/03/2012 11:04

Chaque enfant qui naît, c'est du bonheur en plus. Tu pourrais en avoir 1, 2, 3 ou 4, tu les aimerais tous autant !

Vaallos 03/04/2012 10:15



:D Merci de me rassurer !



Chocophile 18/03/2012 17:13

Je ne trouve pas tes questionnements irrationnels! Des questions j'en ai eu, j'en ai et j'en aurai encore des tas, quant à mes angoisses n'en parlons pas ^^