Ah ouais quand même ! Les mamans en concurrence

Publié le par Vaallos

Quand on devient maman, on plonge dans le bain de la culpabilité (cf Ah ouais quand même ! La culpabilisation des mères). Cherche pas, c'est livré avec le gnome. C'est un package. On a beau réclamer un mode d'emploi depuis des générations, les nains sont toujours livrés avec culpabilité.

 

Et conséquence plus ou moins directe (mais pas que), on plonge aussi dans les concours de maman.

Psychologie de comptoir ou pas, il me semble que cette culpabilisation permanente des mères, qui, en plus d'être parfaites, sont priées d'être heureuses non-stop, les pousse à chercher chez les autres des raisons de se rassurer.

 

Genre ouf, elle fait pire, tout va bien.

 

Bienvenue donc dans la jungle des mamans. Et crois-moi, ces petites bêtes, ça peut être féroce.

 

Et vas-y que je commence à comparer les tailles, les poids de naissance, les périmètres crâniens, les points de suture d'épisiotomie, les vergetures, le retour de la silhouette, la taille des cernes, la longueur des nuits, l'âge des nuits.

 

Et vas-y que je pose 300 questions sur l'accouchement "de l'autre" parce que bordel, je peux pas être la seule à avoir hurlé comme un veau / mis 1h à expulser bébé / terminé en césarienne / avoir supplié l'anesthésiste à genoux / avoir mis une beigne à la sage-femme / avoir chialé pendant trois jours-semaines-mois.

 

Et vas-y que je demande à de parfaites inconnues si "l'autre" allaite, pratique le cododo, compte faire du portage, a choisi la bonne marque de biberon, le prix de sa poussette, la taille de la chambre du gosse, la marque de la peinture, lit à barreaux ou pas, lit cocon ou pas, couverture ou gigoteuse, tour de lit, doudou......

 

Moi je me demande si, au-delà de l'appel à la larmichette, les documentaires à la baby boom ne doivent pas leur succès à ce besoin de comparaison rassurante qui semble être le lot de beaucoup de jeunes mamans.

 

Je constate aussi qu'on s'est beaucoup jetés dents en avant sur le fait divers récent de la disparition de deux fillettes (j'espère vous en reparler très bientôt). Yihaaa une mère qui a fait une énorme connerie, génial, lynchage public !!!!

 

Et je me demande quelle est la part de recherche de raisons de se rassurer dans la création d'un blog de jeune maman. Envie de partager ? Oui. Envie d'enrichir le web d'une expérience de plus ? Oui. Envie de proposer son point de vue et de trouver des échos ? Re oui. Ce qui m'amène naturellement à l'idée suivante...

 

Eh oui, moi aussi je compare, et moi aussi j'ai des questions indiscrètes plein la bouche, envie de savoir ce qu'il se passe réellement chez les autres, envie de voyeurisme.

Je me soigne, et j'essaie globalement de ne pas poser certaines questions.

Et je crève d'envie de parler de certaines choses, et j'ose pas, par peur de jugement, d'agression, d'incompréhension.

Je suis malgré moi prisonnière de l'image de la maman-parfaite-et-heureuse, qui aimerait pourtant certains jours juste pousser un énorme cri.

 

Pour preuve, mon vrai billet d'hier soir est resté en brouillon.

J'en ai écrit un autre, non moins vrai, après qu'un sourire de petit bonhomme m'a fait un tel bien, mais je me sens mal à l'aise, malhonnête : je participe à mon tour à l'engrenage.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Animel 21/09/2011 23:45


J'aime lire ce que tu écris ! Tellement vrai !
On compare tout alors que nos enfants sont différents, leurs parents aussi et que s'il y avait une ou plutôt LA méthode ça se saurait !

Perso, dans les blogs de mamans, leur vie quotidienne ne m'intéresse pas mais plutôt leurs achats, leurs bons plans, leurs trouvailles, leur regard sur un thème ... et les trucs drôles comme sur le
blog de La nouvelle Eloïse.

Je pense que je dois faire partie des rares à ne pas aimer le doc de tf1 Babyboom : j'ai regardé et je vois pas l'intérêt, on n'apprend rien et je trouve que les couples ont été choisi: sourde,
grossesse miracle, un peu benêt ... bref, moi je zappe !!


Vaallos 22/09/2011 20:53



Je n'ai pas aimé babyboom non plus. Je n'avais pas trop envie de regarder, me doutant du traitement... comment dire... tf1-like quoi ^^ Et puis je suis tombée dessus et j'ai eu du mal à éteindre,
paske c'est quand même prenant. Et TF1-like comme prévu. Et que le manque de réalisme est juste affreux et effrayant et désinformant.



Babidji 21/09/2011 23:35


tu as raison, on est ttes pareilles ... il y a aussi celles qui en sont pas dans le questionnement ... au contraire qui sont sures que ce qu'elles font et disent ont parole d'évangile et qui font
des blogs pour convertir les pauvres autres mères que nous sommes (les extrémistes en tout genre) ... et il y a aussi le fait qu'on ne veuille pas froisser et c'est vrai que sur les sujets
délicats, on est obligé de prendre des pincettes ... lis le dernier post de cranemou sur les vaccins ... on peut se dire qu'elle est obtue ... mais quand on lit les commentaires, on peut aussi se
dire que les lectrices manquent aussi de parti prix ... si on ne dit pas ce qu'elles pensent elles c'est les vexer ... bref c'est aussi compliqué de tenir un blog !


Vaallos 22/09/2011 20:48



Ah les extrémistes du web... Elles font tellement de mal...


Et oui, combien de fois j'ai écrit un article en priant pour que ça ne soit pas mal pris, paske vraiment, j'ai envie d'agresser personne, j'écris pour que celles qui sont comme moi ne se sentent
pas seules, et que celles qui ne le sont pas m'enrichissent...



Anaisl57 21/09/2011 20:11


Oui je pense qu'on est toutes curieuses, moi j'ai tjs envie de poser des tonnes de questions...même a la fille que je connais pas et avec qui je parle depuis 5 minutes LOL
Si tu as envie de parler d'un sujet, honnêtement te gène pas! C'est ton blog! Et je suis sure qu'on sera beaucoup a venir te lire et commenter


Vaallos 22/09/2011 20:46



Merci :) J'ai conservé l'article, je pense que je vais le publier dans quelques jours, le temps de savoir le remanier un peu, car il est vraiment dur (par rapport à mes écrits habituels... mon
mari le trouve très soft ^^)



notre petit bout 21/09/2011 19:57


Tu as bien raison avec ton article mais je crois que cela va plus loin encore. On baigne dans la comparaison et la concurrence depuis la naissance:
- est ce qu'on pèse plus ou moins lourd que le bébé d'à côté?
- à l'école est ce qu'on a des meilleures notes que le copain?
- au travail est ce qu'on fait plus de chiffre que la collègue?
- est-ce qu'on a la voiture la plus grande? chère? écolo?
- le couple le plus solide?

alors au final je pense que tout autour de nous, encourage cette compétition et nous les premiers. Je pense qu'avec la maternité c'est juste pire parce qu'il ne s'agit pas que de nous et que
l'enjeu est important. On essaye de ne pas mal faire et on pense que si les autres se plantent alors
nous aussi dans le fond on a le droit de ne pas tout faire bien.

Nous avons beaucoup de chose à changer mais surtout faisons en sorte d'élever nos enfants pour qu'enfin cesse ce cercle voyeur et culpabilisateur.


Vaallos 22/09/2011 20:45



Oui c'est vrai ! On se compare toujours, pour des raisons diverses... Par compétition (est-ce que je fais mieux), pour se rassurer (pourvu qu'il fasse pire), pour se situer (bon ça va on a fait
le même chiffre ça devrait passer)...


Tu as raison, on peut briser le cercle avec nos enfants, je vais y réfléchir !



Anne-Laure 21/09/2011 19:28


Il est génial cet article. Tellement vrai! Je crois même qu'on s'en rend même pas compte. Tu m'as fait réaliser que j'étais toujours dans la comparaison (mais par contre, pas dans la concurrence.
Je sais que je suis la meilleure maman du monde pour mes enfants et je sais que ma voisine est la meilleure maman du monde pour les siens. Peu importe nos différences :p)


Vaallos 22/09/2011 20:43



Merci ! J'espère que cela t'apportera quelque chose


Et j'aimerais avoir cette certitude pour mon fils et moi :)